Un pet de nonnes est un beignet soufflé et sucré de pâte à choux frite.
Il serait né à l’abbaye de Marmoutier (près de Tours), à la fin du XIVe siècle, lors de la préparation d’un repas en l’honneur de l’archevêque de Tours. Une novice stressée, prénommée Agnès, aurait laissé échapper un vent.
Il est également appelé « beignet de vent », « beignet venteux », « soupir de nonne », « pet de putain » ou « pet de vieille » selon la région.

************

Un « pet de nonnes » es una bigneta gounflada e sucrada de pasta fregida per faire li chouqueta. Serìa naissut à l’abadìa de Marmoutier (proch de Tours), à la fin dóu sècoulou XIV, aloura que alestissìon un past en l’ounour de l’arquevescou de Tours.Una nouvìci que avìa lou tibou-tibou, que lou noum de batisme èra Agnesa, aurìa laissà escapà un vent.
Es finda sounat « bigneta de vent », « bigneta ventoua », « souspir de mòuniga », « pet de putana » o « pet de vielha » segoun la regioun

Recette Français / Niçois

PETS DE NONNES

Ingrédients

  • 3 œufs
  • 150 g de farine
  • 60 g de sucre
  • 50 g de beurre
  • Fleur d’oranger
  • 1 pincée de sel ou sel fin
  • Huile végétale de tournesol ou arachide

Préparation :

  • Mettre 1/4 l d’eau à chauffer avec le beurre, le sel, le sucre, jusqu’à ce que ça bout. Retirer la casserole du feu.
  • Ajouter d’un seul coup la farine et mélanger énergiquement. Remettre sur le feu, mélanger avec une cuillère en bois jusqu’à ce que la pâte soit homogène. Elle doit se détacher du fond de la casserole.
  • Hors du feu, ajouter les œufs un par un en battant fortement puis ajouter le parfum.
  • Faire chauffer la friture un petit moment (180° environ), y mettre la pâte en boules grosses comme des noix, à l’aide d’une cuillère à soupe.
  • Si les pets de nonnes ne se retournent pas d’eux-mêmes, les faire tourner.
  • Arrêter la cuisson lorsqu’ils sont dorés, les égoutter sur du sopalin, les saupoudrer de sucre et il ne vous reste plus qu’à les déguster.

PETS DE NONNES

Ingredient

  • 3 òu
  • 150 grama de farina
  • 60 grama de sucre
  • 50 grama de bure
  • Aiga nafa
  • 1 pessuc de sau fina
  • Oli vegetal de vira-soulèu o de grana

Alestimen :

  • Metès 1/4 de litre d’aiga à escaufà mé lou bure, la sau, lou sucre, fin que bulhe. Levas la casserola dóu fuèc.
  • Ajountas tout en un còu la farina e mesclas energicamen. Remetès sus lou fuèc e mesclas emb’un culhé de bouòsc fin que la pasta sigue oumougèna. Si dèu destacà dóu fount de la casserola.
  • Fouòra dóu fuèc, ajountas lu òu l’un apres l’autre en batent mé fouòrça, pi ajustas l’esparfum.
  • Fès escaufà la fritura un pichin moument (escasi à 180°C), metès- li la pasta en bocha grossi couma de noué, mé l’ajuda d’un culhé à soupa.
  • Se lu « pet de nonnes » viron pas soulet, fès-li tournà.
  • Arestas la cuècha coura soun daurat e agoutas-li sus de papié assurbent.
  • Poudrejas-li de sucre et poudès li tastà.