Votre mairie vous informe

Une campagne de stérilisation de chats errants a été mise en place avec l’association Vétérinaire Pour Tous,

Si vous avez, ou bien voyez des chats errants près de chez vous,

Merci de prendre contact avec votre Mairie au 04 92 08 21 50, ou directement avec

Le Cabinet Vétérinaire de l’UBAC de Saint Martin du Var du Dr Beaucolin09 67 48 24 29

Pourquoi stériliser les chats errants ?

La gestion des chats errants est délicate et il est impératif de gérer leur population en maîtrisant leur prolifération. Un couple de chats non stérilisé peut théoriquement engendrer une descendance de plus de 20 000 individus en quatre ans.

Une solution a maintes fois fait ses preuves : la stérilisation. Née du constat que l’euthanasie ou le déplacement des colonies de chats est inefficace contre la pullulation, cette pratique, reconnue par tous les experts mondiaux et, en particulier, ceux de l’Organisation Mondiale de la Santé, respecte la sensibilité de nos concitoyens devant la vie des animaux de compagnie.

D’une part, la stérilisation stabilise automatiquement la population féline qui continue de jouer son rôle de filtre contre les rats, souris, etc … D’autre part, elle enraye le problème des odeurs d’urine et des miaulements en période de reproduction. Par ailleurs, le chat étant un animal territorial, ceux présents sur un site empêchent tout autre de s’y introduire.

La solution choisie : les chats libres

La Mairie de Saint Martin du Var a décidé d’exercer ses compétences dans le respect des dispositions du Code rural et plus particulièrement de l’article L.211-27, du Code des collectivités territoriales et du Règlement sanitaire départemental.

Dans le cadre des dispositions de l’article L.211-27 du Code rural, le département des Alpes-Maritimes étant indemne de rage, le maire peut, par arrêté, faire procéder à la capture des chats non identifiés, sans propriétaire ou sans détenteur, vivant en groupe dans les lieux publics de la commune, afin de faire procéder à leur stérilisation et à leur identification conformément à l’article L.212-10, préalablement à leur relâcher dans ces mêmes lieux.

Ces chats errants, qui participent à l’environnement urbain et ont “droit de cité”, vont dès lors acquérir le statut de « chats libres », sous la garde et la responsabilité juridique conjointe de la mairie et de l’association de protection animale partenaire.

Ils sont regroupés en îlots, sous la surveillance de membres des associations de protection animale partenaires.

Précautions à prendre :

Assurez-vous que votre animal soit bien identifié afin de ne pas être confondu avec un chat errant.