Le Club Tricot des Villages d’Or et l’association MIR : pour le réconfort des petits et des grands en grande précarité.

Le Club des Tricoteuses de la résidence Villages d’Or réalise son souhait de «tricoter utile», en fournissant des vêtements faits main à l’association MIR.
Depuis 2 ans, l’Association MIR a conventionné avec le 115-06 des places de “mise à l’abri” pour les personnes vulnérables et en grande précarité.
Elle accueille à Sospel sur 2 sites : la ferme St Benoît pour des hommes seuls souvent des réfugies, migrants et à la maison Saint Joseph où il s’agit de ménages avec enfants.
Ces personnes accueillies sont en grande précarité et se voient attribuer une chambre et aussi la nourriture pour tous gratuitement.
L’association MIR est rétribuée par le conventionnement avec le 115-06 mais surtout par des dons.
Les vêtements (pulls, écharpes, bonnets,…) réalisés par les «mamies-tricot», en grande partie grâce aux dons de laines reçus dernièrement en mairie, sont remis directement aux enfants et adultes, très démunis, et sont parfaitement adaptés à la saison hivernale qui débute. (voir la dernière gazette des Villages d’Or)
Loïc PAPASIDERO, travailleur social saint-martinois, responsable au sein de l’association MIR, en lien quotidien avec ces populations en grande précarité, se charge de la distribution personnalisée des ouvrages de tricot.
Une belle chaîne de solidarité, où, de fil en aiguille, chacune et chacun participe à apporter un peu de réconfort à celles et ceux qui en ont bien besoin.
Le site de l’association MIR : https://associationmir.fr/